Conférence / Rencontre

Robert Normandeau, par le biais d’un échange entre l’Université de Montréal et la Haute Ecole des Arts du Rhin présentera son travail et le programme d’études au département des musiques numériques de l’UdeM.

lundi 14 novembre, 14h, Conservatoire de Strasbourg

Pour qu’un compositeur puisse d’une part apprécier l’œuvre de ses collègues et d’autre part, composer des œuvres qui ajoutent du sens à l’histoire de la musique (pourquoi refaire Schaeffer, Henry, Harrison et Kupper?), il faut que celui-ci soit outillé de différentes manières afin d’aborder la création sous différents angles avec, selon nous, une emphase toute particulière sur l’esthésique musicale. La musique acousmatique en particulier est surtout affaire de perception. Alors la question est posée : comment percevons-nous ? Que percevons-nous ? Et surtout : avons-nous, comme collectivité de compositeurs, une perception commune, une esthésique commune ? Que l’on réponde oui ou non, dans un cas comme dans l’autre, il faut se demander pourquoi? Et la réponse à cette question, encore une fois selon nous, passe par l’apprentissage et par la pédagogie qui entoure cette musique.

Création numérique – musicale et sonore